Circulation, Voirie, Forêt

Jean-Jacques Guillet obtient la réfection de la route du Pavé de Meudon

Lors de la réunion de restitution des États Généraux de Chaville, le maire Jean-Jacques Guillet a annoncé qu'il avait obtenu qu'un accord soit formalisé entre l'ONF et GPSO pour l'entretien de la route du Pavé de Meudon. Les nids de poule seront comblés avant l'hiver. La réfection totale de la route sera entreprise dans un second temps.

Mis en ligne le

Les raisons de la détérioration de la route

La route du Pavé de Meudon est très empruntée par de nombreux véhicules, en particulier le matin et le soir comme voie de "délestage" du fait des embouteillages dans le secteur.

Par ailleurs, l'épisode neigeux intervenu au cours de l'hiver 2017-2018 a largement contribué à la dégradation de cette route forestière.

Le régime des routes forestières

La route du Pavé de Meudon relève du domaine privé de l'État. À ce titre, elle est gérée par l'Office National des Forêts (ONF), pour le compte de l'État.

Conséquence : les possibilités d'intervention des collectivités locales, sur lesquelles sont situées les routes forestières, sont strictement encadrées.

À noter : l'entretien de ces routes ne relève pas des missions imparties à l'ONF.

L'action du maire

En raison du danger potentiel encouru par les automobilistes, motards et cyclistes empruntant la route du Pavé de Meudon, l'ONF était partisan de fermer cette route.

Si aucune solution n'avait été trouvée pour en améliorer l'état, Jean-Jacques Guillet, maire de Chaville, aurait dû demander au Préfet de fermer cette route. Une solution d'impuissance à laquelle il ne souhaitait pas se résoudre.

Depuis plusieurs mois, des discussions étaient donc en cours avec l'ONF afin d'éviter la fermeture de la route et d'entreprendre les travaux de réfection indispensables à la sécurité de tous.

Lors de la réunion des 2es États Généraux de Chaville, le 1er décembre dernier à l'Atrium, Jean-Jacques Guillet a annoncé qu'il avait obtenu qu'un accord soit formalisé entre l'ONF, service de l'État, et la collectivité publique Grand Paris Seine Ouest, "bras armé" de la Ville de Chaville concernant la voirie, afin d'effectuer l'entretien et la réfection de la route dans les plus brefs délais.

Les travaux à venir

Avant l'hiver, l'ensemble des nids de poule sera comblé. L'ONF vient de donner son accord pour que les services de Grand Paris Seine Ouest (GPSO) puissent intervenir dans les tous prochains jours.

Dans un second temps, une convention passée entre GPSO et l'ONF permettra d'engager les travaux de réfection totale de la route.

Le budget consacré à cette opération, prise en charge par GPSO, s'élève à environ 1,2 millions d'euros.

À noter : cette réfection totale ne doit pas intervenir avant l'hiver, de façon à ne pas être compromise par les intempéries durant cette période, particulièrement en cas d'hiver rigoureux.

La protection de la bande forestière

Depuis fin octobre, des blocs de pierre sont disposés de chaque côté de la route du Pavé de Meudon, après le rond-point situé près de l'église Sainte Bernadette.

Cette mesure a été prise par l'ONF afin d'empêcher le stationnement de véhicules à cet endroit.

La bande forestière s'était en effet transformée en parking, entraînant un tassement, une dégradation des sols de la forêt et un devers dangereux avec la route. Des dépôts sauvages avaient également été constatés.