Les tribunes politiques

Conformément à la loi n° 2012-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, cet espace est réservé à l’expression des groupes politiques du Conseil municipal de la Ville de Chaville. Les textes publiés dans ce cadre n’engagent que leurs auteurs. Ces tribunes politiques sont identiques à celles publiées dans l'édition en cours du Chaville Magazine.

Chaville Magazine n°164 (novembre-décembre 2021)

Opposition - Chaville demain

Hommages

Il y a, en ce mois d’octobre, bien des sujets que nous souhaiterions partager avec vous, comme la continuité d’une politique d’urbanisme et de cessions de terrains publics bien contrariante. Mais nos pensées sont ailleurs suite aux drames qui ont affecté deux agents municipaux.

Ce fut d’abord le décès de Ruben Bardochan, le 1er juillet, tragiquement percuté par une voiture de police municipale vélizienne. Une enquête est ouverte pour homicide involontaire selon Le Parisien. Nombreux sont les Chavilloises et les Chavillois qui se souviennent de ses engagements dans la vie associative et de son dynamisme dans les services municipaux. La tristesse est énorme.

Ensuite, ce fut le suicide de Laurent Vives-Querol qui a été constaté le 21 septembre dans un local de l’Atrium. Là également, une enquête de police est en cours. Il avait peu d’ancienneté mais demeurait particulièrement apprécié par l’équipe. C’est la consternation et l’effroi qui nous saisissent.

Nos pensées vont aux familles et à leurs amis, mais aussi à tous leurs collègues. Nous le savons, l’équipe des agents municipaux est aussi une grande famille, où se tissent de forts liens d’amitié. Aujourd’hui, ce n’est pas une mais deux épreuves à surmonter. Nous leur souhaitons beaucoup de courage et nous leur adressons notre affection.

Et s’il fallait se réconforter, nous savons que vous, Chavilloises et Chavillois, êtes à leurs côtés.

Groupe Chaville Demain
Thierry Besançon, Isabelle Coste, Cédric Turini, Catherine Fresco
chaville.demain@gmail.com

Opposition - Vivons Chaville

Une rentrée difficile

Malgré l’amélioration sur le plan sanitaire, la rentrée s’est avérée compliquée pour de nombreuses familles chavilloises.

Tout d’abord, beaucoup ont été heurté par la façon dont la tribune de la majorité et l’éditorial de Monsieur le Maire qualifiaient leurs inquiétudes et soucis de garde d’enfants, crèches ou périscolaire, de « fake news » ou « d’allégations ». Les familles ont du mal à inscrire les enfants à un accueil de loisirs proche de chez eux et à obtenir le mode de garde de leur choix. Nier cette réalité relève au mieux du déni, au pire du mépris. Près de 1 000 signatures ont été recueillies contre la fermeture programmée d’une nouvelle crèche municipale sur Chaville.

Revendiquer l’égalité Femmes Hommes, c’est donner à toutes les femmes le moyen de mener vie familiale et vie professionnelle. Car toutes les statistiques montrent encore qu’en cas de problème de garde ce sont les femmes qui interrompent leur travail et en sont ensuite pénalisées. A Chaville, comme ailleurs.

D’autre part, des chavilloises et des chavillois sont fragilisés par la hausse du tarif du gaz de 57 % depuis le 1er janvier 2021, accompagnée de celles de l’électricité, du carburant, du fioul, des produits agricoles et alimentaires. Le CCAS devra sans doute faire face et répondre à une hausse des demandes d’aides pour lutter contre la précarité énergétique, d’autant qu’il reste sur notre commune de nombreuses « passoires thermiques ». Personne ne devrait avoir à choisir entre se nourrir ou se chauffer.

BONNE NOUVELLE : le café de la Pointe demeure et continuera de participer à la vie du quartier ! Nous sommes heureux d’avoir contribué par notre intervention dès le mois de mars 2021 à ce que la municipalité prenne conscience du problème et réponde conformément à l’intérêt de la ville et de ses habitants et non à celui des promoteurs.

NOS PROPOSITIONS :
Ajuster les places en périscolaire, au regard des besoins par quartier.
Maintenir une offre de crèches publiques afin d’assurer une place au plus grand nombre.

Rodolphe Barbier, Monique Couteaux, Jonathan Denuit, Ariane Ackermann
Permanences de nos élus :
mercredis et samedis de 14H à 17H au 22 rue de la Fontaine Henri IV
Mail : vivonschavilleensemble@outlook.fr 
Facebook : Vivons Chaville Ensemble !

Majorité municipale - Aimer Chaville

S'adapter aux enjeux de demain

Les chiffres de l’INSEE témoignent des changements démographiques de la ville. En dix ans, Chaville a gagné un peu plus de 2 000 habitants, tandis que ces cinq dernières années, elle perdait plus de 200 écoliers. Il y a désormais davantage de Chavillois âgés de plus de 65 ans que d’enfants de 0 à 12 ans.

Nous observons aussi que la crise sanitaire a accéléré l’évolution de nos modes de vie : e-commerce et recherche de proximité, télétravail, intérêt pour l’environnement, demandes d’accompagnement social, accès à la santé. Dans cette société en mutation, nous travaillons à y répondre de façon adaptée.

Nous soutenons le commerce local avec le lancement d’une plateforme qui, nous l’espérons, répondra aux besoins de nos commerçants. Nous cherchons à favoriser l’installation de structures d’accueil des tout-petits, plus humaines, plus proches du domicile et qui, en plus des assistantes maternelles, bénéficieraient du suivi régulier de professionnels de santé. Nous cherchons à accompagner les jeunes Chavillois lorsqu’ils sont en perte de repères.

Nous préparons en direction des seniors l’ouverture d’une résidence seniors et un projet d’habitat partagé intergénérationnel.

En matière de mobilités, nous avons travaillé avec nos partenaires pour que les lignes de bus traversant la ville (dont le Chavilbus) soient à présent toutes 100 % électriques, nous avons élaboré notre Plan vélo en lien avec GPSO.

Nous créerons prochainement à Anatole France et aux Iris des cours oasis. Conçues comme de véritables îlots de fraîcheur, leur vocation sera aussi d’offrir davantage de possibilités de détente aux enfants lors des récréations.

En lien avec GPSO, nous débutons le travail d’élaboration de notre Plan local d’urbanisme intercommunal. Il devra préserver la qualité de vie à Chaville.

Tandis qu’aujourd’hui, la Ville reprend le cours de ses manifestations traditionnelles (Marché du Village d’automne, Chaville en BD, programmations de l’Atrium et de la MJC…), nous préparons aussi la ville de demain.

Paolo Antonio, Michel Bès, Jacques Bisson, Doriana Chevrier, Walid Feghali, Julie Fournier, Marc Girondot, Bérengère Le Vavasseur, Hervé Lièvre, Anne-Louise Mesadieu, Nathalie Nicodème-Saradjian, Hubert Panissal, Brigitte Pradet, Annie Ré, Cindy Schweitzer, Armelle Tilly, Patrick Truelle

aimerchaville@gmail.com

Majorité municipale - Chaville Écologistes

Climat, il est urgent de ralentir !

Lundi 9 août 2021, le 6e rapport du GIEC est coulé par l’arrivée en jet privé d’un footballeur argentin à Paris !

Pourtant le constat est alarmant, les dérèglements climatiques sont là, toujours plus destructeurs, pouvant frapper partout dans le monde. Oui, les activités humaines sont à l’origine de ces catastrophes. Les 50 Giga tonnes de « CO2 équivalent » que nous avons produites sur terre en 2019 nous amènent droit dans les cataclysmes.

Le GIEC déclare aussi que l’on peut encore agir dans cette lutte pour un climat vivable.

Il faut accepter l’ampleur des enjeux pour atteindre la neutralité carbone et comprendre que ces victoires seront le fait de nous tous et toutes. Chacun de nos choix, de nos actes peut se faire dans la réduction de l’empreinte carbone générée. Tous ces efforts ne pourront se faire sans une solidarité de proximité renforcée, parce que cela ne sera pas facile. Il est impératif de recréer les liens entre voisins et amis de quartier. L’entraide nous permettra de faire face à l’effort et la réflexion qui nous sont demandés pour adapter nos modes de vie à la préservation des ressources.

Au sein de notre ville, la municipalité par son budget climat a l’objectif de définir la trajectoire pour aller vers la neutralité carbone. Dans tous les domaines, nous réduirons nos émissions comme la cuisine centrale Bio, les projets immobiliers à venir, le plan de mobilité, l’éclairage public et les solutions de chauffage urbain. En parallèle, les nouveaux conseils de quartier sont créés pour développer les liens de proximité.

Maintenant, vous le savez, nous avons besoin d’actions à tous les niveaux de l’ONU à GPSO et dans notre commune, nous avons tous et toutes la possibilité de ralentir la montée des températures. Nous pouvons privilégier les produits locaux et les achats responsables tout en limitant les déchets et redécouvrir les plaisirs nombreux que nous offre Chaville.

Pressons-nous de ralentir pour mieux vivre ensemble !

Isabelle Chayé-Mauvarin, Éric Chenu, Isabelle Dorison, Pierre Dubarry de la Salle, David Ernest, Mélanie Lallement, Luc Mauvarin, Corinne Savary, Nicolas Tardieu

GroupeChavilleEcologiste@ville-chaville.fr

Informations annexes au site