Accueil > Chaville, ville résidentielle pour tous > Forêts > Forêt de Fausses Reposes

Forêt de Fausses-Reposes

Intervention sylvicole à partir de mi-novembre 2013

Pour préparer la forêt de demain, l'Office national des forêts (ONF) réalise des coupes nécessaires en forêt domaniale de Fausses Reposes. Cette intervention sylvicole débutera mi-novembre et durera plusieurs semaines.
Ces coupes concernent une partie de la parcelle 133, le long de la rue de la Martinière. Elles correspondent au plan de gestion qui est appliqué pour la période 2005-2024 en forêt domaniale de Fausses Reposes et contribueront au renouvellement de la forêt afin d'assurer sa pérennité.

La coupe pratiquée est une coupe de régénération sur 1,33 ha ayant pour but de rajeunir le peuplement. Les chênes seront maintenus.
Afin de préserver l'aspect paysager, des arbres ou des arbustes seront conservés en bordure de lisière, après mise en sécurité des abords.

Communiqué de presse de l'ONF

Une forêt "péri-urbaine"

La forêt domaniale de Fausses-Reposes se situe au nord de Chaville. D’une surface de 631 hectares, elle s’étend sur cinq communes du département des Hauts-de-Seine (Chaville, Marnes-la-Coquette, Sèvres, Vaucresson et Ville-d’Avray) et quatre communes du département des Yvelines (La Celle Saint-Cloud, Le Chesnay, Versailles et Viroflay). Elle se situe en outre à 14 kilomètres du cœur de Paris, et, de ce fait, est souvent visitée par de nombreux promeneurs, d’où son qualificatif de forêt “péri-urbaine”. 
Les principaux lieux remarquables de la forêt sont le Haras de Jardy, les étangs de Ville-d’Avray chers à Corot et le pavillon du Butard. L'altitude maximale de la forêt s'élève à 175 mètres (Haras de Jardy) et son altitude minimale descend à 120 mètres.

Une forêt classée par le Conseil d'État

La forêt de Fausses-Reposes est classée “forêt de protection”, par un décret du 23 août 2007 adopté par le Conseil d'État. Ce statut contribue à protéger efficament la forêt.
La procédure avait été lancée en novembre 2005 à la demande du Ministre de l’Agriculture afin de préserver à long terme l’intégrité de ce massif enserré dans des zones urbaines.
Après enquête publique, un avis favorable à ce projet de classement, sous réserve de maintenir la possibilité d'aménager des liaisons douces reliant les communes riveraines, a été donné par le conseil municipal de Chaville le 22 février 2006.
La décision de classement en forêt de protection et le plan de délimitation de la forêt du massif de Fausses Reposes sur le territoire de la commune de Chaville ont été intégrés au P.O.S. de Chaville par délibération en date du 28 novembre 2007.
Le dossier est consultable au service Urbanisme.

Fausses-Reposes, un nom issu de la chasse

Elle doit son nom à une expression de chasse. Lorsque l’animal traqué par les chiens commence à sentir la fatigue, il cherche à égarer la meute et les chasseurs en se dissimulant dans les replis du terrain, d’où le nom de Fausses-Reposes.

Géologie

La forêt de Fausses-Reposes est structurée par une succession de couches géologiques :

  • La meulière de Montmorency constitue les plateaux et buttes
  • Les sables et grès de Fontainebleau recouvrent les pentes
  • Les argiles et marnes, situées en profondeur en fond de vallon, ne sont réellement visibles qu’à l’extérieur de la forêt, aux extrêmes sud et nord, où ils sont le support de sources et d’étangs

Faune et flore

La faune et la flore sauvages sont riches au sein de ce massif forestier. De nombreuses espèces d’oiseaux y vivent, comme le faucon crécerelle, la chouette hulotte, le geai des chênes, le pic vert, le pic épeiche, la grive musicienne, le troglodyte mignon, la sitelle, etc. Les chauves-souris et les insectes y sont nombreux. La faune des milieux humides (crapauds, tritons) est présente dans certains fossés et mares. Les mammifères de petite taille peuplent les taillis : renards, martres, hermines, belettes et écureuils roux se maintiennent. Le chevreuil, introduit en 1998, est en progression.
Les principaux arbres constituant le massif forestier sont le châtaignier (47%), les chênes sessile et pédonculé (38%), le hêtre (7%), le bouleau verruqueux, l’érable sycomore, l’aulne glutineux dans les milieux humides, le charme, le frêne commun, le merisier, l’érable champêtre et le noisetier.

Aménagement

La gestion du massif, qui appartient majoritairement à l’État, incombe principalement à l’Office National des Forêts.
Le programme d’aménagement en cours s’étend de 2004 à 2025. Ce document a pour mission d’assurer la protection et la pérennité de l’espace forestier public.
Compte tenu du contexte dans lequel se situe cette forêt, l'objectif d'accueil du public et celui du paysage sont liés. L’objectif de conservation des milieux, de leurs richesses biologiques ou historiques, leur est associé.

Les orientations principales du programme d’aménagement assignées à l’ensemble de la forêt domaniale sont de :

  • Maintenir le peuplement forestier en appliquant une gestion sylvicole appropriée. Notamment via une gestion contrôlée du châtaignier, accompagnée du vieillissement ou du renouvellement du capital chêne*
  • Assurer la protection des paysages et l'accueil du public
  • Dynamiser les milieux et leur potentiel biologique

*Issue d'un taillis sous futaie dont le taillis a vieilli et dont les réserves de chêne tendent à disparaître, la forêt est dominée par l'uniformisation sur de grandes surfaces de la forte présence du châtaignier. Celui-ci tend à bloquer la dynamique naturelle, favorable à la diversité et au mélange d’essences. Le potentiel de diversité est présent. Cela nécessite des coupes d’amélioration et d’éclaircie.
La pérennisation des peuplements nécessite un rajeunissement régulier. Aujourd’hui 106 ha (17% de la surface) sont rajeunis. Le seuil des surfaces de rajeunissement est calculé, au plus près, en tenant compte non des âges d’exploitation économique des arbres, mais de la durée de survie des peuplements restant sains.

Forêt de Fausses-Reposes

Rendez-vous
Ville Fleurie Ville ludique & sportive 2013 Grand Paris Seine Ouest (GPSO) Conseil général des Hauts-de-Seine Service Public Atrium de chaville Forum des savoirs Médiathèque MJC de la Vallée